Accueil évolution MONDE     Evolution en ISRAEL      


COVID-19: évolution du nombre de personnes décédées en ISRAEL



Nos données proviennent directement de l'université Johns Hopkins, qui centralise toutes les données COVID-19 provenant des différents pays de la planète
Nos graphs sont mis à jour en temps réel.



Voici l'évolution du nombre de décès pour cause de CORONAVIRUS en Israël:

israel Graphique 1.gif
Le lissage est une technique qui consiste à réduire les irrégularités et singularités d'une courbe en mathématiques. Pour visualiser les tendances et pour supprimer ou limiter les anomalies, il faut lisser les données (la courbe en orange)

Israël a été le 1er pays au monde à imposer un 3ème confinement à sa population.
Le 1er confinement avait duré 5 semaines: de la mi-mars 2020 à la mi-avril 2020. Il avait été très strict: 15% seulement des salariés avaient l'autorisation de se rendre à leur travail.

Devant la recrudescence de l'épidémie, un 2ème confinement a été imposé.
Le 2ème confinement a eu lieu entre le vendredi 18 septembre 2020 et jusqu'au dimanche 18 octobre 2020.

Ce 2ème confinement et le déconfinement qui a suivi fut une réussite: la décrue fut très rapide.

Une 3ème vague a débuté en Israël début décembre 2020

Heureusement, Israël vaccine breaucoup et en voici les résultats:

Israel est le pays qui vaccine le plus vite au monde.
l’institut de recherche de la Clalit, la principale des quatre caisses d'assurance maladie israélienne, a ainsi rendu publics les éléments d’une étude préliminaire des effets du vaccin Pfizer.
L'étude a comparé les données de 200 000 personnes âgées de 60 ans ou plus, ayant reçu une première dose de vaccin, à un groupe de taille équivalente n'ayant pas encore été vacciné.
Il en ressortait que, 14 à 17 jours après la première dose de vaccin, on enregistrait une chute de 33% du taux d’infection des personnes vaccinées.
Une baisse non observée sur un groupe de taille équivalent non vacciné.



Francevaccins Graphique 5.gif

Le Maccabi Healthcare Services, autre caisse de santé israélienne, a de son côté indiqué depuis avoir observé une baisse encore plus importante des infections après une seule dose : une baisse de 60% environ, 13 à 21 jours après la première injection, chez les 430 000 premières personnes à l'avoir reçue.
La même organisation a, le 25 janvier, indiqué que seuls 20 patients sur 128 600 (0,015% des patients) ayant reçu les deux doses du vaccin Pfizer étaient infectés par le virus au moins une semaine après avoir reçu la deuxième et dernière dose.
"Si cela continue ainsi, il se pourrait que l'efficacité du vaccin soit encore supérieure à ce que pensait Pfizer au vu des essais cliniques" a déclaré l'analyste à l'origine de l'étude au journal The Times of Israël.
Des données similaires ont été rapportées par le Comité de conseil national israélien sur le Covid-19.